Publications : ce qu’ils en ont dit…

En tant qu’écrivaine (nouvelliste) :

Couves

Des avis :

Sur “Maneki-Neko” :

Edgar Poe

Dans l’anthologie “Les Derniers Jours d’Edgar Poe”, Editions Glyphe : Anthologie présentée  par Richard Comballot, préface de Georges-Olivier Châteaureynaud, avec Jean-Pierre Andrevon, Yael Assia, Jacques Barberi, Alain Dartevelle, Catherine Dufour, Léo Henry, Jess Kaan, Michel Lamart, Christian Léourier, Fabienne Leloup, Claude Mamier, Tony Mark, Xavier Mauméjean, Jacques Mucchielli, Jérôme Noirez, Thimothée Rey, Pierre Stolze, Jean-Pierre Vernay, Kriss Vilà,  et Daniel Walther  – 386 pages ; 24 x 16 cm , ISBN 978-2-35285-066-3, Collection “Imaginaires”

 

“J’étais donc arrivé à la page 230 (sur les 385 de l’antho), et je désespérais… Et là, j’ai lu la nouvelle de Yael Assia : “Maneki-neko”. Une claque. Et le point de départ réel de mon intérêt pour l’anthologie ! C’est drôle, intelligent, bien mené, bien écrit. Soupir de soulagement. ” (Jérôme Charlet – YOZONE)

Prix :

2002 / Sélectionnée pour les finales du Merlin et du Rosny-Ainé

2 RECUEILS DE NOUVELLES :

douze-heures

  • 12 Heures du Crépuscule à l’aube, Ed. de l’Oxymore (12 textes).“Dans ces heures interminables de la nuit, quelles sont les ombres qui viennent murmurer nos propres cauchemars à nos oreilles ? Nous parler de nos exaltations et de nos chutes, de nos combats et de nos crimes, de l’insupportable oppression d’être vivants, de l’inaliénable terreur d’être déjà morts mille fois ? En attendant l’aube, en équilibre entre deux frontières, tandis que le souffle se déchire et se suspend, les golems cherchent leur nom, les artisans défont les coutures de leur propre peau, les clowns aux yeux vides étalent leurs fards, les prisonniers négocient avec les périls des cachots et la Souffrance, toujours, parcourt les rues et les veines de Jérusalem. Dans une prose déchirante, extraordinairement actuelle et lucide, Lélio trace du bout des ongles une mélopée faite d’arrachement et de grâce, de mystique et de sang, de ténèbres et d’éblouissement. Avec la beauté et la vérité de ceux qui, empoignant le réel à mains nues, transcendent la nuit que nous traversons tous et atteignent à l’improbable trouée d’une expérience dangereusement humaine.”

Ce qu’ils en ont dit :

« Une évidence s’impose, Lélio a du talent et probablement un bel avenir d’écrivain devant elle. On apprécie tout particulièrement la noirceur de son propos mais aussi son originalité (…) il se dégage de ses nouvelles une ambiance étrange, teintée de sensibilité et de violence. » Jérôme Vincent (Actu SF)

 

« une écriture incisive, très visuelle, très imagée, avec de superbes comparaisons, de magnifiques associations. Un auteur à découvrir, à petites doses cependant, car son univers est un miroir si fidèle de ce qui compose la vie, avec ses craintes, ses lots de peurs et d’angoisse, que son reflet déclenche un choc et fragilise les masques et les armures que l’on se construit, à grand peine, pour tenter de résister. » Serge Perraud (SF MAg)

 

  • Cannibales (5 textes)

cannibales-yael-assia

Ce qu’ils en ont dit :

une écriture de qualité pour des textes percutants et réussis(Psychovision.net / Chaperon Rouge)

 

“un esprit incisif et un style mordant, superbe, sont à l’œuvre dans ce recueil qui vous marque en profondeur, de l’épiderme aux tripes et jusqu’au vif de l’âme. Très puissant !” (Hel’ / Amazon)

 

Cinq nouvelles, autant de claques qu’on se prend dans la figure !(Anka / Amazon)

 

  • Auteure engagée auprès d’un éditeur engagé :

BORDERS

  • Auteure d’un des 10 textes de l’anthologie, “dix nouvelles sur les seuils et les passages” réunies par Charlotte Bousquet.

“Il y a toujours un choix, quelle que soit la nature de la frontière, même s’il n’est pas toujours fait par celui qui le subit. Est-ce qu’être un homme ou pas, finalement, ne résumerait pas simplement à cela ? (Hélène Ramdani)

Sirènes, manipulations génétiques, enclaves entre les mondes et les hommes… Borders, ce sont dix nouvelles sur les seuils et les passages, sur les frontières entre le même et l’autre, entre les hommes et entre les genres…

Yael Assia – David Bry – Li-Cam – Fabien Clavel – Marie-Anne Cleden – Teptida Hay – Sophie Dabat – Franck Ferric – Don Lorenjy et Ambre Dubois ont prêté leur plume à cette anthologie dont les droits sont entièrement reversés à RESF.

Oserez-vous, avec eux, la traversée des frontières ?”

Ce qu’ils en ont dit :

” (…) La maison” de Yael Assia est aussi un coup de cœur.

Courte, percutante, puissante dans les émotions qu’elle m’a fait ressentir, cette nouvelle est à la fois touchante et dérangeante.

À travers l’histoire d’une famille à la recherche d’un foyer, Yael Assia montre que même des personnes en marge du monde peuvent avoir des désirs humains.”

(Un monde de nouvelles – SFFF)

En tant qu’anthologiste (co-direction)

La guerre-PF

Co-direction d’une anthologie réunissant 14 textes inédits de 14 grands noms du fantastique et du polar : Stéphane Beauverger, Stéphanie Benson, Pierre Bordage, Charlotte Bousquet, Jean-Michel Calvez, Lucie Chenu, Lionel Davoust, Léo Henry, Jess Kaan, Luvan, Li-Cam, Jacques Mucchielli, Jérôme Noirez et Laurent Queyssi.

 

Ce qu’ils en ont dit :

 

« … une anthologie de haute volée » Thomas Riquet (Mythologica)

 

« Autour d’une même thématique, 14 écrivains confirmés ont donc livré leur propre vision de la guerre à travers des histoires courtes, percutantes, aux résonances diverses… 14 plumes dont la créativité et le style n’ont, eux, aucun point commun hors la maîtrise du sujet traité. » Dom G. (L’Autre monde)

 

« Difficile de parler de coup de cœur pour une lecture aussi éprouvante moralement, mais la réflexion qu’elle suscite (qui poursuit longtemps après lecture) et la force de ces textes sont la marque d’un très bon livre. » Lelf (Imaginelf)

 

« Un livre qui fait trembler, pleurer, réfléchir. » Bruno Peeters (Phénix Mag)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

(Visited 39 times, 5 visits today)