Le Secret Pour Le Faire (Ou Pas)

Je le fais ? Je le fais pas ? Je le fais ? Je le fais pas ? Je… et puis merde !

(Aujourd’hui au menu : un 8 mars, des Droits, des Femmes, une Celeste, du smile, du move et des inspirateurs/trices)

5,6,7,8. @chrissyteigen I hope this makes you laugh. #celestechallengeaccepted #funny #voguemagazine #chrissyteigen

Une publication partagée par Celeste Barber (@celestebarber) le

T’est-il arrivé de te sentir bête, ridicule, à côté de tes pompes ?

T’est-il arrivé d’avoir envie de faire un truc géant, un truc monstre, tu sais genre le truc de dingue qui va faire tomber sur le cul l’intégralité de tes voisins ?

Ou au contraire un truc simple, tout bête, mais là c’est plus idiot encore, parce que t’oses même pas faire ce petit truc ?

Et pourquoi tu ne le fais pas ? Pourquoi ? Dis ?

Parce que tu te sens bête ? Parce que tu te sens moche ? Parce que tu regardes la peau de tes cuisses faire flip flap, ton bedon se rebeller contre ton jean ? Parce que t’as plus l’énergie, plus l’âge, pas lâge ? Parce que t’as pas fait assez d’études ? Ou trop, peut-être ? Parce qu’un simple employé n’est pas supposé le faire ? Ou qu’un cadre sup’ ne le ferait pas ? Parce que ça n’a jamais été “ton” style ? Parce que déjà enfant, t’osais pas ?

little-indian-by-kant-smith

Ou parce que tes voisins, tes collègues te regardent ? Parce que ta famille te dissuaderait de le faire ? Parce que tonton Bernie s’étoufferait de rire ? Que ton mari, ta femme, aurait honte ? Que tes gosses, et même Popo, ton épagneul, ne te reconnaîtraient plus si tu faisais ça ?

Ou parce que tu penses ne pas y arriver… ne pas, ou ne plus, en être capable ?

light-by-randy-rooi

Mais crache-le, bon sang, parle ! Dis-la tout haut, cette foutue raison ! C’est quoi, cet inracontable et irréfutable argument qui te retient de faire ce que tu veux, ou même d’être encore fichu(e) de le vouloir ?

Tu ne sais pas ? Eh bien je vais te le dire.

Je vais te dire ce qui, moi, dix fois, cent fois, mille fois dans ma vie, m’a retenue d’être – d’être sans retenue… d’être juste moi :

J’ai cessé de m’aimer.

La raison est là.

Tu, moi, tout le monde, nous avons cessé de nous aimer.

girl-by-acandraja

Un jour c’est venu. A 6 ans. A 12. A 34.

C’est venu comme la piqûre d’une guêpe. C’est venu comme une brise qui se lève et devient, en quelques minutes, tornade. C’est venu comme un postillon dans une phrase. C’est venu comme un coup en pleine poitrine. C’est venu comme une méchanceté bien pétrie. Comme un trébuchement, en plein trottoir.

D’un harcèlement de groupe. D’une phrase seule.

C’est venu de quelqu’un d’autre. Ou de toi-même. D’un souvenir ressurgi. Ou d’un doute.

Voire d’un simple malentendu, peut-être. Ou de ce que tu n’étais pas censé entendre – mais que tu as entendu quand même.

C’est venu…

J’ai cessé de m’aimer.

De me croire assez bien pour tenter.

Pour oser. Pour faire autre chose.

De me faire confiance pour quoi que ce soit d’autre que ce que, chaque foutu jour gris, je fais déjà.

C’est venu, oui, tu ne sais comment. Et ta confiance s’est fendue d’un coup, comme sous la morsure d’une hache.

Et si tu entreprends un truc, si tu te lances dans un projet, si tu oses faire autre chose, ça reviendra.

Parce que cette sensation est comme une tique.

Non seulement elle s’accroche, mais même lorsqu’enfin elle tombe de ta peau, elle a craché quelque chose dessous, des petites bactéries, des virus – ta vision négative de toi-même a mélangé quelque chose d’elle à ce qui circule dans ton corps.

Et dans les méandres de ton esprit.

shy-girl

Ta blessure est entrée en toi.

Quand la morsure revient, comment faire ?

Dans le tour de Ticket For Change (tour réel ou virtuel, qu’importe), qui prépare de jeunes et moins jeunes porteurs de projets à se “lancer” en tant qu’entrepreneurs, il y a régulièrement l’intervention d’un homme discret et efficace qui apprend à faire danser les entreprises et à faire réfléchir les corps.

ucka-ludovic-ilolo-ticket-for-change

Cet homme, c’est Ucka-Ludovic Ilolo.

Il est chorégraphe d’entreprise et fondateur d’O-In-Motion.

Sa vision du monde rejoint ce que disent aujourd’hui les neurosciences – et ce que danseurs et Yogi ont toujours su :

Le cerveau n’est pas seulement connecté au corps, le corps influe sur le cerveau. Les danseurs et les experts en sciences cognitives le savent bien. Nous pensons avec des métaphores physiques et la plupart de nos prises de décision sont déterminées par nos expériences dans le monde physique (…) Nos actions fabriquent le monde de demain.

Ce qui rejoint également ce que dit et répète Eddie Uhera, suivi par des milliers de Youtubeurs.

Mets ta pensée en mouvement. Mets tes intentions dans tes actes.

Et le secret, donc ?

Il est là. Simple :

Danse ! Danse…

Euh… mais… c’est tout ? me diras-tu (ou pas).

Eh bien… Oui !!!

Mets ta peur en mouvement et si tu la fais bouger, le reste suivra.

Oh, et le rapport avec l’amour ? L’amour des autres ? L’amour de soi ?

Quand tu commences à bouger, tu crées un lien avec ton corps. Une connexion. Et avec le monde autour, et l’espace.

Tweet: Si tu danses, déjà, tu t’affirmes.

Tu mets ce qui est en mouvement, et tu inities ce qui sera.

Ça peut être de la danse, du Yoga, de la marche, courir ou sauter à la corde. Danser c’est écrire une intention dans l’espace.

Et le ridicule ? Les complexes ? Tout ce qui t’entrave ?

Fais avec. Fais-les juste bouger… eux aussi.

Connais-tu Celeste Barber (cf, la vidéo postée plus haut) ?

En cette journée des Droits de la femme, Celeste Barber est LA bonne copine, celle que je te souhaite – que tu sois homme ou femme. Par son corps mis en scène, elle dit un grand fuck au monde de l’image superficielle, aux canons de minceur maigreur, au jeunisme.

celeste-barber-6

Cette femme est belle parce qu’elle est… belle, avec sa beauté, et par l’énergie qu’elle dégage.

Elle fait valser les clichés. Elle fait sauter les complexes. Elle fait bouger le monde par son imagination, son humour.

Elle danse.

Elle s’amuse.

Elle s’assume.

celeste-barber-7

Et elle inspire un doigt d’honneur de la part de toutes celles et de tous ceux qui, étouffés dans le carcan des comparaisons avec la perfection des magasines et des affiches diverses, vivantes ou papier, n’en pouvaient plus.

Les Monkey Dose l’avaient précédemment mise à l’honneur sur leur page Facebook (que je te recommande), et je refais de même. Cette femme est géniale !

celeste-barber-1

celeste-barber-2

celeste-barber-3

celeste-barber-4

celeste-barber-5

Et une clé pour danser ? Oui, 3 !

Les flow de Yoga, c’est une forme de danse !

Et si tu cherches des inspiratrices pour te guider avec bienveillance (on en a tous besoin) et suivre à leur côté un cours de Yoga (gratuit) en ligne (sur le courage, tiens !), en voici 3 que je te recommande :

  • Le ” Courageous Flow” d’Anat Geiger

A courageous flow

  • Le “No Fear Yoga” d’Adriene Mishler

  • Et en français, le flow Yoga de “Confiance en Soi” avec Ariane Albecker :

Que du sois homme ou femme, bonne journée de l’égalité dans nos Droits, bonne journée de la danse, bonne journée à tous les entrepreneurs (sociaux ou non), et bonne journée à toutes les Celeste (et à leurs frères livrés avec autre pack) !

Et “pour faire” quand on est bloqué, le secret c’est de se déséquilibrer.

Ucka-Ludovic Ilolo

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Facebook Comments
(Visited 38 times, 3 visits today)
C'est Etik de partager... un clic sur le bouton... merci à toi !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestShare on StumbleUponDigg thisShare on RedditBuffer this pageEmail this to someone
Posted in BLOG Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*